Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Dim06242018

Last update12:25:26 AM

Actualités

Haiti-Corruption - Par arrêté Présidentiel, Sophia Martelly a été nommée Présidente d’une Commission autonome disposant des fonds de l’état (deuxième partie)

sophia-martelly-injonction

Deuxième partie

Face aux graves accusations contre la première dame Sophia Martelly et de son fils Olivier Martelly par les  citoyens  Newton Saint Juste et  André Michel, l’équipe de Tout Haiti a décidé de mener sa propre enquête pour  l’édification de ses lecteurs.

Nous avons l’honneur  d’annoncer que nous sommes en possession d’un ensemble important de documents  supportant les accusations des dénonciateurs à l’encontre de la famille présidentielle.

Voici un résumé de la deuxième  partie des documents qui nous avons pu dépouiller jusqu’ici.


Arrêté Présidentiel portant nomination de Mme. Sophia Martelly, Présidente de la Commission Nationale de Lutte Contre la Faim et la Malnutrition  (COLFAM), [Le Moniteur, mardi 24 janvier 2012]


Article 3.- La Commission est composée de :

a)   Première Dame Sophia Martelly,  représentante de la Présidence, Présidente

 Article 4.- Les activités de la de la Commission Nationale de Lutte Contre la Faim et la Malnutrition  (COLFAM) sont dirigées par un Conseil Exécutif composée de la Présidente, du Vice-président et du Secrétaire Exécutif.


Le Secrétaire Exécutif de la de la Commission Nationale de Lutte Contre la Faim et la Malnutrition  (COLFAM) est désigné par Commission Présidentielle


Article 5.- La durée du mandat de la de la Commission Nationale de Lutte Contre la Faim et la Malnutrition  (COLFAM) est de vingt-quatre (24) mois  a partir de sa mise en place. Ce mandat est renouvelable.


Une fois établie, la Commission dispose d’une autonomie complète pour définir sa structure, son mode d’organisation et de fonctionnement ainsi que son plan de travail. Elle peut également faire appel à des fonctionnaires de l’état, à des consultants nationaux et internationaux et à toute institution appropriée  pour l’assister a la réalisation de son mandat.


***Article 7.- L’Etat Haïtien, à travers le Ministère de l’Economie et des Finances, mettra à la disposition de la Commission les moyens financiers, matériels et logistiques nécessaires  à l’accomplissement de son mandat.  

***Pour comprendre l’article 7,voir La RESOLUTION No. 1 du Conseil des Ministres, le 28 février 2012 (1ère Partie)

Lire aussi la premiere partie :
Exclusivité - Haiti-Corruption : Documents explosifs appuyant les accusations contre Sophia Martelly et son fils Olivier (première partie)

Haiti-Corruption : Documents explosifs appuyant les accusations contre Sophia Martelly et son fils Olivier ...