Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Sam10202018

Last update02:58:29 PM

Culture & Société

L'Evêque du diocèse des Nippes dénonce les mauvaises conditions de vie de la population et la concentration des richesses à la capitale

Mgr Pierre Andre DumasL'Evêque du diocèse des Nippes (sud-ouest), Mgr Pierre-André Dumas, a déploré mercredi la situation d'extrême pauvreté à la quelle fait face la population dans de nombreuses régions du pays, à l'occasion de la période de carême et la fête de Pâque.

"Il y a beaucoup de situations où les jeunes sont désespérés, en raison notamment de l'absence d'emplois et de la concentration des moyens financiers dans la seule capitale, au détriment des habitants de la province " a fait savoir Mgr Dumas, ajoutant que même les villes de province comme Miragôane avec son port, qui peuvent générer des moyens, les voient acheminer à Port-au-Prince, sans redistribution.

"Nous avons entendu les cris de la population. Et cela ne peut pas continuer, a-t-il encore averti, craignant une détérioration de la situation socio-politique du pays.

L'Evêque du diocèse des Nippes a également déploré le peu d'avancées obtenues du dialogue politique d'El Rancho, en mars dernier.
"Il y a eu une tentative de dialogue, mais ce dialogue n'a pas produit les fruits attendus. La façon dont les choses ont été faites crée beaucoup de méfiance. Le dialogue est fini. Un document a été signé. Mais, on n'en voit pas les résultats. On semble plutôt tourner en rond, comme dans un dialogue de sourds, Ce qui crée une situation délicate", a dit constater Mgr Dumas qui s'est refusé à faire plus de commentaires.

Il a fait savoir que c'est à chacun aujourd'hui d'assumer ses responsabilités.
Quant à ceux qui ont des responsabilités, l'Evêque souligne qu'ils doivent dire quelque chose à la population et lui dire surtout où ils veulent la conduire.

"Le peuple doit rester vigilant, revendiquer ce qui lui revient de droit de façon pacifique comme il le fait, pour pousser ceux qui ont des responsabilités à les assumer", a-t-il invité.

Mgr Dumas a rappelé que l'année 2014 est une année d'élections. Si elles n'ont pas lieu, le pays risque de faire face à de graves problèmes. Et cette situation peut servir de prétexte aux étrangers qui rêvent de placer le pays définitivement sous un véritable tutorat

D'où, a-t-il dit, la nécessité pour tous de se mettre ensemble pour trouver le véritable changement que réclame la population.

Le carême est une grande opportunité offerte par Dieu pour que nous passions à une vie meilleure. Car n'y a pas de calvaire, pas de vendredi saint sans dimanche de Pâque, assure Pierre André Dumas

Source: AHP