Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Culture & Société

Ô Roi Kessy – Bonne Traversée !

samba kessy roi koudjay

Au Revoir Roi Kessy !

Tu as fermé tes yeux après avoir chanté pour les muets, dansé pour les infirmes et valsé pour les sous-traités. Ta voix a ébranlé les injustices, harcelé les inégalités et dérangé les préjugés.

Tu as accompli ta mission dans la garnison du tambour mené par le bambou soutenu par d’autres instruments révoltés qui ont fait chorus contre les abus et les outrances des puissants.

Toi, Roi Kessy, qui a dirigé un royaume de dénonciation, tu as conquis des ovations sans mains, des vivats sans langues et des bravos sans paumes.

 Ô Roi Kessy, le mépris, ta garde, a souillé ton vaudou; des rêveurs du ciel ont sali ta « Racine » ; l’abandon, ton duc, a pollué ta foi.

Roi Kessy, ton domaine survivra mais l’ennemi restera; à chaque jour futur, une croisade dans ta cour. Marquis, barons et vicomtes combattront en chantant.

 Tu as su bien défendre nos traditions, nos mœurs et notre culture. Sur cette terre tu as pourchassé les « grands mangeurs », traqué « manman poul la » dans son trou et averti « Bwa Mare » de son impudeur. Tu as claironné « Nap Tann Yo » et « Si Yo Vle » en bon chauvin quand tu n’as cessé d’éclairer l’« esklav mental ».

 Sur la chaussée de la chanson, tu as rendu ton âme aux chérubins qui t’accompagneront jusqu’au castel de Sainte-Cécile. Le bientôt faillira; l’au-delà t’accueillera ; le bon roi ne mourra. Tes œuvres dissiperont tout nuage aveuglant; les sons passeront; les effets resteront.

 

Vas en paix Kessy!

 

Dans ton sac de vie, il y a défense, éloge, rébellion et patriotisme. Ton corps doit se reposer pour libérer ton âme. Ni la vie ni la mort ne pardonnent. L’une ravitaille la terre, l’autre alimente le ciel. C’est justice du destin.

Bonne traversée !

 

Jean-Rony Monestime ANDRE
BS en Médecine Nucléaire/ BA en Conn. Générales
MHA-Master en Healthcare ; Doctorant en Sciences de Santé
Professeur à Seton Hall University, New Jersey
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.