Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Economie

Jean Marie Altema DG du CONATEL impliqué dans un scandale de corruption

jean marie altema dg conatel-touthaiti

L’actuel Directeur Général du CONATEL Jean Marie Altema est le principal accusé dans un scandale de corruption dénoncé par plusieurs commentateurs vedettes des stations de radio de la capitale dont Zenith FM et Signal FM. Le DG du CONATEL qui se faisait passer, d’après un commentateur politique, sur les réseaux sociaux comme un homme moderne et clean a été d’après les déclarations des journalistes pris en flagrant délit de corruption suivant des sources dignes de foi et un article publié sur le site de Signal FM.

En effet selon ce qu'a rapporté les journalistes, Jean Marie Altema aurait reçu d’une compagnie la rondelette somme de cent soixante-quinze mille dollars américains ($175,000 US) par mois comme pot-de- vin pour le renouvellement sans appel d’offre, d’un contrat signé entre l’Etat haïtien et la compagnie en question.

Définitivement la corruption devient une tradition au conseil national de télécommunication (CONATEL). Nous rappelons que Jean-Marie Guillaume le directeur général qui a précédé Jean-Marie Altema, ou il faisait office de Directeur Général Adjoint, avait été lui aussi impliqué dans des scandales de corruption à répétition notamment la signature d’un contrat sans appel d’offre et antidaté avec la firme étrangère « Société Générale de Surveillance S.A. « (SGS)   pour un montant de 2.1 Millions USD l’an selon une résolution du Senat demandant sa mise a pied. Voir ici Résolution Senat .Il faut également souligner que l’actuel Directeur General du CONATEL n’a pas daigné jusqu’à présent donné un rapport détaillé sur l’argent illégalement perçu sur les appels téléphoniques principalement de la diaspora.

D’après le site de Signal FM « Le concerné, Jean-Marie Altéma, par le biais du cabinet d’avocats de l’institution qu’il dirige, proteste et qualifie de « mensongères et diffamatoires  les allégations avancées » par l’animateur de Bon Signal. Louko Desir [NDLR] ». L’article de signal FM poursuit pour faire remarquer que « Dès la première tranche de son émission, ce 24 novembre 2016,  le journaliste [NDLR] Louko Desir, après avoir donné lecture de l’acte, réaffirme ses accusations et demande au DG du CONATEL des explications sur ce contrat qui existe vraiment et sur la personne qui encaisse mensuellement le pot-de-vin. » fin de citation.

Tout Haiti promet de continuer l’investigation sur la corruption au sein des institutions publiques en Haiti et plus précisément au CONATEL.