Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mar06192018

Last update12:25:26 AM

Actualités

Rapport Complet sur les élections du 20 Novembre par RNDDH, CNO, CONHANE CARDH et POHDH (COE)

election 20 november rapport coe touthaiti

Le 20 novembre 2016, le peuple haïtien, invité à élire 1 Président, 16 Sénateurs, 25 Députés ainsi que plusieurs cartels de Mairies, s'est rendu aux urnes dans un contexte sociopolitique difficile, caractérisé par la dégradation de la qualité de la vie, dégradation exacerbée par l'ouragan Matthew et le scepticisme quant à la réalisation d'un scrutin qui, pour différentes raisons, a été renvoyé tout au long de l'année 2016.

Les élections de 2015 ayant été définitivement annulées, 27 Candidats à la Présidence ont confirmé leur candidature sur invitation du CEP. La campagne électorale, contrairement aux élections de 2015, a été menée de manière timide et sans faste.

Le nouveau CEP a introduit de nombreux changements dans le processus électoral, dont entre autres : l'annulation des votes sur procès-verbal, la préparation d'une Liste Electorale Complémentaire, la réduction du nombre de bureaux de vote, l'impression et la distribution à temps aux organismes politiques et d'observation électorale des cartes d'accréditation comportant toutes les informations relatives aux personnes déployées. De plus, le CEP a mis en place des membres de bureaux de vote réservistes et de nouveaux isoloirs garantissant le secret du vote.

Le jour du scrutin, les centres et bureaux de vote ont ouvert leurs portes, pour la majorité, entre six heures et 7 heures du matin. Cependant, les retards n'ont pas eu d'incidences sur la participation des électeurs. Ces centres ont aussi fermé leurs portes à 4 heures de l'après-midi, pour la majorité.

La sécurité du scrutin a été assurée par la PNH et les agents des Nations-Unies qui ont investi les rues tôt dans la matinée et sont intervenus quand cela était nécessaire.

Dans 98.42 % des centres de vote observés par la Coalition, les listes électorales étaient affichées. De même le personnel a fourni un travail satisfaisant, à 77 %.

Les mandataires de partis politiques se sont encore une fois illustrés par leur mauvais comportement, menant ouvertement campagne et tentant d'influencer le scrutin dans le sens de leurs candidats.

Pour leur part, de nombreux électeurs ont aussi mené campagne dans les centres de vote ou aux alentours. Cependant, ils ont collaboré avec la PNH, ce qui a permis la réussite de la journée électorale, sur le plan sécuritaire.

Dans le comptage des votes, plusieurs irrégularités ont été relevées par la Coalition. Elles ont engendré de nombreuses réclamations de la part des partis politiques qui, jusqu'à date, n'ont pas encore pris les voies légales pour produire leurs contestations. Ces irrégularités, selon la Coalition, méritent une attention particulière de la part du CEP, ce, dans le but d'éviter l'envenimement de la situation.

 Assorti de recommandations, ce rapport est divisé en 3 parties qui présentent le contexte détaillé dans lequel les élections se sont déroulées, relatent la journée du scrutin, passent en revue les nombreux faits qui ont attiré l'attention de la Coalition et résume les constats faits au CTV, par la Coalition.