Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Jeu05242018

Last update12:25:26 AM

haitidabord-desbas-banner-630-v1

Haiti d'Abord

Edens Desbas a reçu Herns Mesamour pour faire le point sur les derives de la nouvelle diplomatie haitienne

Cliquer sur Lire la Suite pour ecouter l'interview

herns-mesamours1Le vendredi 22 juin 2012 aux environs de 10 heures 30 AM, Herns Mesamours  a été  l’invité spécial du Journaliste Edens Debas de la Radio Tout-Haïti et Radio Optimum 96,3 SCA de New York pour une émission spéciale sur les DERIVES GRAVES des missions diplomatiques d’Haïti à l’étranger.  L’invité a intervenu également sur la situation pénible des travailleurs agricoles saisonniers haïtiens aux États-Unis qui sont considérés comme des esclaves modernes.

Aux États-Unis on a neuf missions diplomatiques, ce sont : l’ambassade d’Haïti à Washington, les consulats à Miami, Boston, Atlanta, New York, Orlando, Chicago, avec deux missions permanentes l’une à l’ONU-

New York et l’autre à l’OEA-Washington. Le mois dernier, les journaux nationaux avaient publié un texte faisant croire qu’à boston uniquement on a besoin plus de $ 75,000 US par mois comme salaire. D’après une source consulaire semblerait que, le Consul général de New York Charles A. Forbin vient de gaspiller un montant de $ 200 000 US pour une période de six mois sans pièces justificatives et l’augmentation de 53 000 dollars US au budget de l’institution pour favoriser des amis via des contrats.

 NAN KONSILA NEW YORK LA GENYEN YON KONSIL KI SOU DEPOTASYON, SA VLE DI IMIGRASYON AMIRIKEN KA RANTRE PRANL NENPOT MOMAN ! SA PAP BON POU IMAJ NOU.

 A noter que, cette juridiction consulaire Haïtienne n’est pas la plus grande parmi nos différentes représentations, car le pays avait dans le monde 42 missions jusqu’en 2011 avant le règne de Martelly. Cela veut clairement dire qu’on a besoin beaucoup plus de ressources pour les autres. Que rapportent ces missions diplomatiques à la Nation Haïtienne ? Que font-elles exactement au niveau de l’international pour encourager l’investissement étranger dans le pays ? N’est-ce pas un moment favorable de les évaluer, afin de faire de meilleurs choix économiques dans l’intérêt de la population, sachant que nous n’avons pas assez de ressources financières ?

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

Une autre Haïti est possible, ensemble construisons-la !

Ne ratez pas cette opportunité !

Herns Mesamour