Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Actualités

Sommation formelle à Michel Martelly pour stopper les entreprises Dominicaines travaillant en Haiti et fixer sa position sans laloz

estrella-stephanie-villedrouinStephanie Villedrouin (Tourisme), des agents de la Firme Estrella

Les Organisations du Secteur Populaire FOPARK (Fòs Patriyotik pou Respè Konstitisyon An), MOPOSS (Mouvman Patriyotik Opozisyon Site Solèy), MOLEGHAF (Mouvement de Liberté, d’Égalité des Haïtiens pour la Fraternité), MECHAN ( Mouvman Etidyan pou Chanjman) OTAN, ( Oganizasyon Tèt Ansanm), KÒD (Kòdinasyon Desalin), ayant pour avocats Me. Newton Louis St Juste et André Michel ont adressé ce lundi 2 décembre 2013 une Sommation au Président de la République, Michel Joseph Martelly pour lui demander formellement de poser DANS UN DELAI D’UN JOUR FRANC, les actes suivants dans le dossier de la République dominicaine : 

  1.  Faire une Déclaration Solennelle à la Nation pour signifier la position de la République d’Haïti relativement à la situation de nos compatriotes en République Dominicaine ;

  2.  Prendre les mesures nécessaires pour la résolution diplomatique du  conflit entre les deux Pays;

  3. Faire Publier tous les dossiers relatifs aux appels d’offre remportés par toutes les compagnies dominicaines établies en Haïti de 2010 à nos jours conformément à l’article 40 de la Constitution.

  4. Prendre un Arrêté Présidentiel Ordonnant un sursis provisoire à tous les contrats généralement quelconques qu’exécutent lesdites compagnies jusqu’à la résolution diplomatique du conflit entre les deux Pays, notamment ceux conclus clandestinement avec Estrella, Contructora HADOM, Constructiones y Disenos RMNSA, Constructora Rofi SA.

 Ces Organisations font savoir au Président Martelly que passé ce délai, le Peuple haïtien, Unique Dispensateur des Fonctions Républicaines, se réserve le droit de prendre telles mesures appropriées pour sauvegarder sa Dignité et sa Souveraineté.

 NSJ

 A Lire Aussi:

 

Les Organisations du Secteur Populaire FOPARK (Fòs Patriyotik pou Respè Konstitisyon An), MOPOSS (Mouvman Patriyotik Opozisyon Site Solèy), MOLEGHAF (Mouvement de Liberté, d’Égalité des Haïtiens pour la Fraternité), MECHAN ( Mouvman Etidyan pou Chanjman) OTAN, ( Oganizasyon Tèt Ansanm), KÒD (Kòdinasyon Desalin), ayant pour avocats Me. Newton Louis St Juste et André Michel ont adressé ce lundi 2 décembre 2013 une Sommation au Président de la République, Michel Joseph Martelly pour lui demander formellement de poser DANS UN DELAI D’UN JOUR FRANC, les actes suivants dans le dossier de la République dominicaine :
 
1-     Faire une Déclaration Solennelle à la Nation pour signifier la position de la République d’Haïti relativement à la situation de nos compatriotes en République Dominicaine ;
2-      Prendre les mesures nécessaires pour la résolution diplomatique du  conflit entre les deux Pays;
3-     Faire Publier tous les dossiers relatifs aux appels d’offre remportés par toutes les compagnies dominicaines établies en Haïti de 2010 à nos jours conformément à l’article 40 de la Constitution.
4-      Prendre un Arrêté Présidentiel Ordonnant un sursis provisoire à tous les contrats généralement quelconques qu’exécutent lesdites compagnies jusqu’à la résolution diplomatique du conflit entre les deux Pays, notamment ceux conclus clandestinement avec Estrella, Contructora HADOM, Constructiones y Disenos RMNSA, Constructora Rofi SA.
 
Ces Organisations font savoir au Président Martelly que passé ce délai, le Peuple haïtien, Unique Dispensateur des Fonctions Républicaines, se réserve le droit de prendre telles mesures appropriées pour sauvegarder sa Dignité et sa Souveraineté.