Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Sam10202018

Last update02:58:29 PM

Analyses & Opinions

Et si Trump, dans sa déclaration, vient nous sauver d’un Martelly bis ?

repons diaspora martellyMichel Martelly President d' Haiti

Le tollé qu'a provoqué la déclaration de Trump, en Haïti et à travers le monde, a un côté positif dans la mesure où il pourra, peut-être, nous faire prendre conscience de notre état et surtout nous éviter un autre Michel Martelly comme président lors des prochaines élections présidentielles. Je m'explique. Norluck Dorange(que je fais confiance) rapporte ces déclarations de l'ancien président Martelly à New York en compagnie de certains de ses amis : "Ayisyen se Kaka, se Kaka pou m kontinye di yo. Se Kaka yo bezwen tande. Se Kaka yo renmen. Se Kaka pou m di pou yo ka vote m lè m ap tounen". Norluck (qui me pardonnera de le citer sans son autorisation) précise qu'il peut citer des témoins.

Ainsi on comprend que les spectacles immondes qu'offre Martelly font partie de sa stratégie de reconquête du pouvoir. Il fait campagne, donc, bien avant la date. Les invitations constantes qu'il reçoit pour jouer dans les festivals de compas font partie de cette stratégie, car il ne joue plus pour gagner sa vie, il fait campagne. Les promoteurs qui l'invitent le savent très bien. Les invitations représentent leur investissement dans sa campagne. Ces promoteurs et certains médias complices retransmettent en direct les obscénités de Martelly et n'ont rien à faire de la présence d'adolescents dans ces festivals. Il faut atteindre le plus large public possible.

Revenons aux déclarations de Trump. Ce dernier, sans le vouloir, par ses déclarations, vient nuire à cette campagne sournoise de Martelly. Dorénavant, je l'espère, les prestations nauséabondes de Martelly ne pourront plus passer comme une lettre à la poste. On ne pourra plus faire comme si de rien n'était quand il déblatérera plus qu'il ne joue dans ses festivals. La société, dans toutes ses composantes, ne pourra plus garder le silence. L'indignation sélective ne sera plus acceptée. Martelly doit donc changer de stratégie. Trump vient (involontairement) le déranger dans ses projets. C'est, peut-être, la fin de sa campagne subtile. Les insanités ne doivent plus lui servir pour reconquérir le pouvoir, je l'espère en tout cas.

 Herve Saint Preux

LES DERNIERES NOUVELLES