Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Sam08172019

Last update12:57:33 AM

Diaspora

Adieu vote de la diaspora avec Martelly !!! Pour le propagandiste Tet Kale Stanley Lucas la diaspora ne pourra voter que dans 16 années soit en 2030

 

lucas-martelly-350EAST ORGANGE, New Jersey (touthaiti.com) ---- Cette déclaration du représentant du régime Martelly-Lamothe à l'émission " Moment vérité" de signal FM délocalisée à New Jersey sur l'invitation de l'organisation Bam Dwam au studio de Radio Haiti Internationale a fait sauter au plafond les panelistes qui étaient   presque totalement des éléments de la diaspora à l'exception de l'honorable Danton Leger député de Léogane qui se présente comme le " principal " défenseur de la diaspora au parlement haïtien.

Stanley Lucas a montré la vraie stratégie du régime Martelly-Lamothe qui est contre la participation de la diaspora dans les affaires politiques du pays a précisé Edens Desbas Journaliste de Tout Haiti qui intervenait en tant que Secrétaire générale de l'Organisation Friends of Haiti 2010. Pour Edens Desbas Martelly et Lamothe sont des ennemis de la diaspora pour avoir selon ses mots " passé anba fil" pour atteindre le pouvoir c'est a dire illégalement avec deux passeports l'un haïtien et l'autre de citoyenneté américaine pour reprendre la précision apportée par député Danton Leger. Les éléments sérieux et honnêtes de la diaspora luttent dans un cadre légal pour faire respecter leurs droits a précisé le journaliste de Tout Haiti.

Edens Desbas a fait remarquer que Michel Martelly avait 3 années devant lui pour mettre en place les structures pour la participation de la diaspora haïtienne dans les élections comme cela ce fait par les autres pays y compris notre voisin dominicain. Au lieu de favoriser la participation de la diaspora Martelly n'a fait que la dépouiller a encore déclaré Edens Desbas en imposant des taxes illégales sur les transferts et les appels téléphoniques. Pour corroborer la position d'Edens, Me Bernard a précisé que le combat de la diaspora s'inscrit dans le cadre de la lutte pour l'intégration des haïtiens vivant a l'étranger et suivant le principe " pas de taxation sans représentation".

Aujourd'hui nous apprenons de la bouche de Stanley Lucas qui se présente comme un officiel du régime Martelly-Lamothe que la diaspora ne pourra voter que dans 16 ans soit en 2030. En clair, le vote de la diaspora n'est pas dans la liste des priorités du régime en place car pour eux, les 4 millions d'haïtiens vivant et travaillant é l'étranger qui déversent dans l'économie nationale plus des 2 milliards de dollars de contribution ne représente rien ainsi que les 80% des cadres supérieurs du pays qui se retrouvent a l'étranger.

Evidemment, nous n'allons pas les laisser . Nous s ferons en sorte de mettre la pression pour atteindre une masse critique qui nous permettra d'influencer les actions de ce gouvernement ou nous allons faire en sorte d'être des acteurs dans les prochaines élections pour aider a choisie des parlementaires et même un président qui sera cette fois-ci un allie de la diaspora a déclaré la majorités des invites qui assistait l'émission Moment vérité dans les salles de la radio Haiti Internationale à New Jersey.

Tout Haiti,

A Lire Aussi: