Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Mer11142018

Last update03:29:29 AM

Analyses & Opinions

Ils ont assassiné des révolutionnaires, mais pas le communisme!

venceremos

« Ce qui est terrible, ce n’est pas de souffrir ni de mourir, mais de mourir en vain. »

    (Jean-Paul Sartre)

Par Robert Lodimus --- Pour les combattants de la Liberté, octobre, outre le symbolisme de la Révolution des bolcheviks qu’il renferme, demeure un mois de martyrologie. Le 9 octobre 2017, les masses populaires anti-impérialistes ont salué la mémoire de l’illustrissime Ernesto Che Guevara. Depuis 50 ans, elles ne se sont jamais lassées d’accomplir cet acte majestueux de commémoration honorable à l’endroit de ce Héros légendaire qui caressait un « Rêve de Justice sociale » incomparable, qui  élaborait un « Projet politique » d’une audace rationnelle, au moyen duquel – très certainement – les pauvres de l’humanité seraient parvenus à refaire leur visage entaillé et amoché par le « mal vivre » systématisé. Le capitalisme n’a-t-il pas institutionnalisé la « pauvreté » à l’Ouest et la « misère » à l’Est ? À l’instar du Charpentier de Nazareth, Ernesto Guevara est mort pour la Rédemption sociale, économique et politique des peuples dépouillés de leurs droits, des êtres humains bestialisés, enfermés çà et là dans les enclos des puissances dominatrices, de pauvres hères qui regardent leur avenir à travers des prismes de désillusions et d’abattements. Par son intelligence, sa force, sa conviction, sa générosité, ce guerrier impavide ne pouvait être qu’un « être mystérieux, surhumain, extraordinaire » envoyé sur la terre, parmi les mortels, afin de remplir auprès des misérables une mission de salut collectif, de régénérescence populaire, de « réconfortation » massive.

Lire la suite...

Haiti: Les séquelles d’un « Emperocide »

dessalines a cheval

15 Octobre 2017 --- On y recense des ventres vides, des mains sans plume, des cerveaux creux et des yeux sans vue. On y dénombre 33 brigandages en 211 ans, la plupart garnis de coups d’état et on y compte 35% d’illettrés en 2016. Ce qui lui accorde un IDH* voisin de la queue, soit 163 sur 188 pays (PNUD, 2017). En Haïti, il y a ces records très humiliants engendreurs de prouesses honteuses. D’ailleurs, l’émoi planétaire que crée ce petit pays demeure légendaire.

Lire la suite...

Bolivie : Le jour où Barrientos… assassina le « Commandante » Che Guevara

che guevara

« Il ne peut y avoir de révolution que là où il y a conscience. »

 (Jean Jaurès)

 Par Robert Lodimus --- Au cours de l’année 2004, à peine revenu au Canada, nous avons réservé par téléphone le service d’un technicien pour une légère réparation à domicile. Après avoir terminé les travaux, ce dernier nous a remis une facture dont le montant à régler s’inscrivait en infériorité par rapport à celui de l’entente initiale. Nous lui avons fait remarquer la méprise… Le réparateur, fier et souriant, nous a répondu : « J’ai enlevé 50 dollars pour les portraits photographiques du Che qui sont placardés sur les murs de votre appartement. Je vous ai fait un prix de camarade. » L’inconnu nous a pressé fermement la main et il a franchi le seuil de la porte pour retourner à ses occupations journalières.

Lire la suite...

Le clash: forces populaires contre les forces de police (Espagne vs Haiti)

manifestation 30 sept 2017 10 touthaiti

Les victimes de  violence au cours des manifestations: Quel en est le  traitement? Comment en arriver à des démonstrations des rues “non-violents”?

Le 8 Octobre 2017  ---- Michelle Mevs:   Que ce soit en Espagne ou  en Haïti,  les populations veulent faire entendre leur voix en masse  quand les autorités restent  sourdes à leur besoins.  Actuellement en Haiti: On descend dans la rue parce qu'on est en colère et pour forcer le recul des décisions fiscales abusives des autorités. C'est une forme  de pression politique toujours contrecarrée par sa contrepartie:   la force policière sous férule gouvernementale.  Tout dérapage, toute violence sous-entend  victimes qu'ils soient -manifestants et même policiers -  inévitable conséquence  à bilan variable.  Sans ignorer la casse!  Violence, victimes, casse, ce  qui  obligerait  à réparation.  En Espagne un juge s'y intéresse. Les AUTORITÉS JUDICIAIRES  ont certes leur partition à jouer sinon le principe démocratique vacille. Quelques éléments pour expliquer comment cela se passe ou   les failles éventuel  du système.

Lire la suite...

Changer la musique ! ( par Michelle Mevs)

martelly kedler augustinLe musicien Michel Martelly dit Sweet Micky et le Sénateur Kedler Augustin, Fete patronale , Septembre 2017

 

 Haiti.- Réflexion à  la fenêtre. 26 Septembre 2017   par Michelle Mevs  

Reflexion Sur la réaction du publique et de la société en général aux spectacles et énoncés scatologiques, misogyne et avilissants, de Michel Martelly,  ex. président et musicien de son état dans la conjoncture  actuelle. Sur sa projection politique. 

« C'est pur snobisme ou hypocrisie de nier pour nous le pouvoir de divertissement et d'amusement des choses…» Hannah Arendt

 La musique comme  instrument de propagande politique. Martelly coure-t-il déjà après l´électorat 2022?

Lire la suite...

ChandMas Tounen Yon Gwo LATRIN Piblik ak Yon MAKREL Pou Lajenès Depi Plizyè Mwa!

 champs de mars chandmas -latrin-piblik-makrel - place petyon touthaitiLatrin Piblik ak Makrèl ...kote Timoun Yo Te Konn Vin Jwe Sou Plas Petyon [photo: Stephen William Phelps]

 Lè Ou Ap Pase Moute Anfas Kote Yo Vann Poul Babekyou Yo, Pi Ba Estati Petyon an : Si Ou P Mache RAPID...Sant KAKA Ap Fè w Dekonpoze !!!

Epi M Ap Tou Di Lafanmi ZuZu Ipokrit SALOP Yo : Mwen Pap Eskize Pou Moun Ki Pral Pran Pòz Estomake Pou sa Mwen Ekri a. Kisa Ki Pi Mal, sa Mwen Ekri a oswa Transfòmasyon "Place des Héros de l'Independance" lan An LATRIN Piblik Depli Plizyè Mwa ???

Lire la suite...