Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Ven11162018

Last update02:00:03 AM

Actualités

La ministre des finances Marie Carmelle Jean Marie est elle également un bandit légal? Que dit l'article 172.1. alinéa 4

marie-carmelle-jean-marie-ministre-finance-defacto

"Celui qui voit le mal et ne le dénonce pas se fait complice du mal", disait le pasteur Martin Luther King Jr.

La ministre des finances, Marie Carmelle Jean-Marie, a-t-elle sa place comme ministre selon la constitution dans ce gouvernement de couverture?

Nous sommes dans une République. Et la belle République existe parce qu'il y a des lois et une Loi Mère: La Constitution de 1987 amendée. Pour les ministres c’est l’article 172.1, alors que pour le premier ministre c'est l'article 157.

Voyons et lisons:

l'alinéa 4 de l'article 172.1 de la Constitution de 1987 amendée qui stipule: « Pour être nommé Ministre, il faut: alinéa 4- avoir reçu décharge de sa gestion si on a été comptable des deniers publics. MCJM a été comptable des deniers publics jusqu'en avril 2013 cela fait un an donc elle a besoin de décharge aussi simple que cela sinon l'article 172.1 n'a pas sa raison d'être. Que nos "juristes" nous prouvent le contraire.

ARTICLE 157: Pour être nommé Premier Ministre, (PM) il faut:

1) être haïtien d'origine et n'avoir pas renoncé à sa nationalité;

2) être âgé de trente (30) ans accomplis;

3) jouir de ses droits civils et politiques et n'avoir jamais été condamné à une peine afflictive et infamante;

4) être propriétaire en Haïti ou y exercer une profession;

5) résider dans le pays depuis cinq (5) années consécutives;

6) avoir reçu décharge de sa gestion si on a été comptable des deniers publics.

Pour les ministres notamment Marie Carmelle Jean-Marie, c’est l’article 172.1. alinéa 4- Avoir reçu décharge de sa gestion si on a été comptable des deniers publics. MCJM a été comptable des deniers publics jusqu'en avril 2013 cela fait un an donc elle a besoin de décharge aussi simple que cela sinon l'article 172.1 n'a pas sa raison d'être. Que nos "juristes" nous prouvent le contraire. Petite contribution politique.

Shalom
DS

(NDLR) Peut on se targuer être honnête quand on choisit de violer sciemment la loi ? Dans ce cas on devient un defacto !!!

A Lire Aussi: