Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Analyses & Opinions

Audio: Jean Monard Metellus a croisé le fer avec Joel Danies un représentant du département d'état Américain

joel danie Jean monard metellusJoel Danies (Departement d'etat americain) Jean Monard Metellus

Tout Haiti vous présente un échange qui marquera cette période historique ou l'analyste politique Jean Monard Metellus a croisé le fer en gentleman avec Joel Danies le numéro 2 du département d'état sur les questions haïtiennes. Ce dernier a en substance fait savoir que si les élections ne sont pas tenues en 2014, les États-Unis n'auront pas d'autres choix que d'appuyer un gouvernement de facto sans parlement de Michel Martelly.

Ce représentant des États-Unis, d'origine Haitienne s'exprimant parfaitement en créole et qui dit avoir lu " tous les livres sur Haiti " n'a pas fait montre de recul face à la situation politique en donnant l'impression de jeter tous les blâmes sur le sénat qui pour eux (les américains ) constitue l'élément de blocage. L'haitiano américain n'a pas compris ou appréhendé que la source de la crise reste et demeure Michel Martelly. Ce dernier a failli à sa mission constitutionnelle qui est de faire respecter les échéances électorales alors qu'il a réalisé ce qui était pour lui une priorité, 6 carnaval en 3 ans.

Joel Danies en bon sujet américain ne voit les choses qu'en " black and white " alors qu'en politique et en Haiti en particulier il y a des millions de nuances de gris plus les coups bas, les po fig anba pye etc.

Le dialogue entre le représentant américain et Jean Monard a été des fois un dialogue de sourd tant La vedette de radio Caraibes avait des doléances, des questions et des revendications et il a insisté sur les ingérences maladroites des autorités américaines dans les affaires haïtiennes et notamment le fait qu'ils avaient imposé au second tour Michel Martelly lors des dernières élections présidentielles.

Au demeurant, ce qu'il faut comprendre c'est que les pays n'ont pas d'amis, ils n'ont que des intérêts et sentant qu'on assimile son attitude a celui d' un porte parole du pouvoir Tet Kale car a aucun moment il n'a identifié l'exécutif de Martelly-Lamothe comme un élément du problème, le représentant du département d'état a fait remarquer qu'il a exhibé la même détermination quand il travaillait d'arrache pied pour le retour du président Aristide au pouvoir et il a conclu en disant   et nous citons : Haiti n'a pas un meilleur ami que les Etats-Unis.

Et Jean Monard Metellus de renchérir sarcastiquement " Nap wè sa " . Dans ce cas, ne dit on pas que trop d'amour tue

Tout Haiti vous invite a écouter l'entrevue

Tout Haiti,
Source audio: Caraibes FM

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.

A Lire Aussi: